le troisième renversement de l'accord de dominante

niveau 4

Alors que le 1er renversement se construit avec la note sensible comme basse, le troisième renversement se fonde sur la septième placée à la basse, cette situation accentue la dissonance et donne une intensité très intéressante à l'accord de dominante.

10-09-1.png

Entre la basse et la sensible, on a un intervalle de quarte augmentée. D'où le chiffrage +4 pour ce renversement, que l'on nomme "accord de triton".

  Sa résolution naturelle est opérée par le mouvement descendant et conjoint de la basse : le Ier degré est obligatoirement sous forme de 1er renversement. Il sera très fréquent (mais pas obligatoire) que la note sensible soit placée au soprano. Son mouvement ascendant vers la tonique propose un mouvement contraire très classique, entre basse et soprano.

L'accord de triton a une sonorité tendue, souvent accentuée. Il trouvera un excellent emploi dans les marches harmoniques modulantes.
Le mouvement mélodique de la basse est obligatoirement conjoint et descendant  - à cause de la résolution - ce qui permet souvent d'avoir des mouvements plus disjoints et ascendants dans la voix de soprano. Comme par exemple :  

10-11-1.png

 Pour retrouver l'accord et le construire à partir d'une basse chiffrée, il faut d'abord considérer que la note fondamentale est située un ton au-dessus de cette note de basse. Il suffit ensuite de compléter en ajoutant la tierce et la quinte.

Exercice : réaliser à quatre voix et résoudre les accords de triton.
 
Fichier de l'exercice ... D _ 7.zip   Corrigé de l'exercice ....  d-7-corrige.zip

Exercice : réalisation d'une basse chiffrée avec des accords de triton.
Fichier de l'exercice ...  D _ 8.zip    Corrigé de l'exercice ....  D _ 8 corrige

 

 

il reste à voir  le second renversement 

 

 

7 votes. Moyenne 4.86 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : dimanche, 16 Octobre 2016