le second renversement

niveau 1

La quinte de l'accord placée à la basse donne un second renversement. On le nomme "accord de quarte et sixte" à cause des intervalles qui le composent. Il se chiffre avec un 6 au-dessus d'un 4.

03-38-1.png

Bien que classée parmi les consonances, la quarte juste produite entre la basse et l'une des autres voix donne à ce renversement une sonorité âpre et robuste. Ce qui a conduit les musiciens classiques à le considérer comme "quasi dissonant" et à édicter quelques règles pour encadrer son usage. Ces règles visent à adoucir la relation avec l'accord précédent et l'accord suivant.

- la préparation

On a une préparation de l'accord de quarte et sixte lorsque l'une des deux notes formant la quarte est présente dans l'accord précédent, à la même voix :

03-39-1-1.png

03-39-2-1.png

 ç 1. le Do du soprano fait partie de l'accord de FA renversé,
 il reste à la même place dans l'accord de quarte et sixte. 

 2. le Sol de la basse est la fondamentale de l'accord de SOL
 il reste à la même place dans l'accord de quarte et sixte.  è

 Sont exemptés de préparation : l'accord du PREMIER DEGRE et les accords de quinte diminuée (IIe degré du mode mineur, par exemple).

- la résolution

On a une résolution quand l'un des deux sons formant la quarte se prolonge dans l'accord suivant, ou descend d'un degré (1/2 ton ou ton) :

03-40-1.png   03-40-2-1.png   03-40-3-1.png 

Tous les accords de quarte et sixte doivent être résolus.

Comme on le constate, l'emploi du second renversement exige un soin particulier : il faudra toujours veiller à respecter l'obligation de préparation et de résolution. Mais à cause de sa sonorité particulière, il est beaucoup moins fréquent que le premier renversement ou l'état fondamental. On ne le rencontre qu'exceptionnellement, il s'emploie surtout dans les cadences.


Règle : L'accord de quarte et sixte du 1er degré n'étant pas préparé, il faudra éviter d'arriver sur cet accord par une quarte directe aux voix extrêmes, surtout si elle est disjointe au soprano.

 03-41-1.png

Voici une courte phrase où figurent plusieurs cas typiques de l'usage de ces accords :

03-42-1.png

 Les liaisons en pointillé indiquent les préparations, les liaisons en vert indiquent les résolutions.

Les trois cas typiques de l'usage du second renversement :
Mesure 1 : accord de quarte et sixte "de broderie". La basse est immobile et permet ainsi l'enchaînement I-IV-I
Mesure 2 et mesure 4 : accord de quarte et sixte "de cadence". Il s'agit toujours du Ier degré, il précède le Ve à l'état fondamental.
Mesure 3 : accord de quarte et sixte "de passage". La basse procède par un mouvement conjoint de trois notes ascendantes ou descendantes, la note centrale porte un 2nd renversement. Tous les degrés sont possibles.

Exercice : voici une basse chiffrée utilisant les trois formes des accords. Réaliser sur deux portées, à quatre voix, en respectant toutes les règles énoncées. Chiffrez les degrés, car vous savez que le 2nd renversement de l'accord de tonique est dispensé de préparation.

a-9-1.png

Fichier de l'exercice ...  A 9
Corrigé de l'exercice .... a-9-corrige.zip 

continuons en ajoutant les  accords dans le mode mineur

 

15 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. om-editions lundi, 15 Août 2016

oui, c'est cela : préparation et résolution sont des obligations liées à ce second renversement (sauf les dérogations que vous rappelez).
Il n'y a aucune exception pour la résolution.

2. John lundi, 15 Août 2016

Bonjour,

Si je comprends bien (mais j'ai un doute), l'accord de quarte et sixte doit toujours faire l'objet d'une préparation (l'une des notes de la quarte de l'accord de quarte et sixte étant présente dès l'accord précèdent), sauf si l'accord de quarte et sixte est sur un premier degré ou bien qu'elle est le renversement d'un accord de quinte diminué (type IIe degré du mode mineur ou VII degré du mode majeur)?

Merci encore pour ce site !

3. om-editions jeudi, 04 Août 2016

Ici, le Fa est présent dès le premier temps de la mesure 1 : le mouvement oblique ainsi produit rend cette situation très conseillable. On pourrait d'ailleurs noter une seule note tenue (blanche pointée liée à blanche).
Par contre, la répétition déconseillée d'une note de basse temps faible puis temps fort concerne une note différente de celle qui la précède. Cela afin de bien valoriser le temps fort.
Bien entendu, on a des exceptions...

4. Justinien jeudi, 04 Août 2016

Il y a la même basse sur un temps faible puis sur un temps fort, dans la sixte et quarte de broderie de la première mesure, dans la correction de l'ex. A9 ; pourtant, vous semblez l'interdire par la suite alors que ça sonne si agréablement ici. Soit j'ai mal compris, soit il y a une exception pour le second renversement que vous ne mentionnez pas dans "maladresses à éviter" ?
J'en profite pour vous remercier pour ce site merveilleux.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : vendredi, 23 Décembre 2016