les intervalles

Comme nous venons de le voir, la maîtrise de la structure des modes demande d'être au clair avec l'ordonnancement des tons et des demi-tons.
Le calcul des intervalles est une pratique inévitable, dès que l'on se penche sur toutes les questions relatives à l'harmonie. Comme ce n'est pas un exercice familier, il est peut-être nécessaire de faire le point dès maintenant : tous les chapitres ultérieurs et leurs exercices demanderont obligatoirement de scruter sans cesse les intervalles entre les notes...!

Reprenons le mode majeur, il va nous servir de référence :

03-01-1.png

Comme nous l'avons vu, l'intervalle I-II est constitué d'un ton, c'est une SECONDE MAJEURE.
L'intervalle de 1/2 ton, que l'on trouve entre III-IV et VII-I, se nomme SECONDE MINEURE.
Partant de là, l'intervalle I-III est une TIERCE MAJEURE (2 tons),
l'intervalle I-VI est une SIXTE MAJEURE (4 tons + 1/2 ton),
l'intervalle I-VII est une SEPTIEME MAJEURE (5 tons + 1/2 ton).

Seconde, tierce, sixte et septième peuvent être majeures ou bien mineures : la différence équivaut à un demi-ton. Souvenons-nous que le mot "majeur" veut dire "grand", tandis que "mineur" veut dire "petit".
C'est ainsi que l'intervalle II-IV est une TIERCE MINEURE, de même que l'intervalle III-V ou VI-I... (1 ton + 1/2 ton)

L'intervalle I-IV est une QUARTE JUSTE (2 tons + 1/2 ton) ; l'intervalle I-V est une QUINTE JUSTE (3 tons + 1/2 ton). Il n'y a pas d'ajustement majeur/mineur pour les quartes et les quintes. Cependant, s'il manque un 1/2 ton à la quinte (comme VII-IV ), on dit que c'est une QUINTE DIMINUEE. Et la quarte IV-VII, trop grande d'un 1/2 ton pour être une quarte juste, sera appelée QUARTE AUGMENTEE. Ces deux intervalles sont constitués de l'équivalent de trois tons : c'est pourquoi on les appelle souvent des TRITONS.

Si ce rapide résumé aborde des notions inconnues pour vous, allez d'urgence vous plonger dans un traité de solfège pour bien faire le tour de la question !
Si ces notions vous sont familières mais un peu lointaines, faute de les avoir pratiquées récemment, voici quelques exercices de révision :

Exercice N°1 : déterminez les intervalles dans chacune des mesures.  Il faut trouver la nature, mais aussi la qualification de ces intervalles : par exemple, MI-SOL est une tierce, composée d'un ton 1/2,
donc une tierce mineure.

03-02-1.png

La lecture des notes puis le calcul du nombre de tons et demi-tons, mais aussi la reconnaissance par l'audition de la "sonorité" de l'intervalle sont les deux approches possibles et complémentaires.
      Utilisez la pause du lecteur audio afin de mieux mémoriser chaque intervalle. Notez vos résultats pour les comparer ensuite avec ceux du corrigé ci-dessous.  

Exercice N°2 : déterminez les intervalles, en veillant à ne pas perdre les altérations de vue !

03-03-1.png

    Il est probable que cet exercice demande du temps... ce n'est pas anormal. L'accoutumance avec cette gymnastique viendra par la pratique régulière. Tous les prochains exercices exigeront le contrôle des intervalles entre les notes !

Une fois terminés ces deux exercices, vous pouvez comparer avec la solution en cliquant ici ........03-04.png


Si il y a beaucoup d'erreurs, là aussi une révision spéciale s'impose d'urgence !

 

Ces révisions achevées, nous pouvons commencer et débuter le cours au  niveau 1

Vous trouverez par le lien  niveau 1  dans le menu horizontal l'accès à chaque chapitre : cela permet de reprendre votre travail d'une session à la suivante, de revenir sur un sujet, de consulter la progression des sujets abordés, etc...

28 votes. Moyenne 4.64 sur 5.

Commentaires (3)

1. om-editions (site web) mardi, 01 Novembre 2016

Les intervalles mélodiques se lisent toujours tels qu'ils se présentent : l'intervalle est descendant ou bien ascendant. Il ne faut donc pas les inverser.
Les intervalles harmoniques (notes simultanées) se lisent toujours de bas en haut.

2. A Goyé mardi, 01 Novembre 2016

Bonjour,
Merci beaucoup pour ces rappels et ces exercices très utiles.
J'ai une question: lorsque la seconde note est plus basse que la première, doit-on mesurer l'intervalle entre la 1e et la 2e (en passant celle-ci à l'octave) ou entre la 2e et la 1e note? D'après la correction de l'exercice 1, il semble que ce soit toujours entre la note plus basse et la note plus haute. Mais dans la correction de l'exercice 2 (mesures 3 et 4 par exemple), c'est entre la première et la seconde note...

3. R Croc lundi, 12 Octobre 2015

Bonjour,
Je viens de terminer les trois chapitres de révision et ai pu apprécier votre clarté dans l'exposé de ces notions.
Les exercices sont bien choisis et leur traduction musicale est indéniablement un plus!
Merci beaucoup pour votre travail.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : mardi, 15 Avril 2014