unisson et octave

Auteur  
# jeudi, 25 Août 2016 à 13:46 Marcus
Bonjour, lors d'une écriture 4 voix pour chorale: est ce qu'il y a de mauvaise façon de faire de l'unisson? et ce qu'il y a de choix à privilegier?
Par exemple:
- est ce possible l'unisson Alto(fille) et Tenor(homme) si leurs hauteur se rapprochent ou mieux vaut que les filles garder leurs registres et les hommes le leurs?
Merci d'avance
# samedi, 03 Septembre 2016 à 19:27 yves ribaud
bonjour, je crois qu'il n'y a pas de règle absolue, lorsqu'on harmonise à quatre voix il y a quelque fois unisson entre alto et ténor, l'octave entre basse ténor, entre alto et soprano c' est assez courant, plus rare me semble l'octave entre ténor et alto. En fait il faut s'en tenir aux bonnes règles de l'harmonisation à quatre voix qui suppose une bonne progression des accords tant dans la sonorité que dans la conduite des voix. Le Maître vous en dira plus mais il semble être encore en vacances. bonne chance!
# jeudi, 22 Septembre 2016 à 09:59 om-editions
Les unissons fortuits (au cours d'une phrase) renforcent une note et amenuisent l'accord : c'est pourquoi il est préférable de les éviter si la durée de cette note est longue.
Par contre, un unisson de courte durée amené par mouvement contraire ou oblique est possible. Entre ténor et alto, ce n'est pas fréquent car les timbres différents donne la prééminence à la voix de ténor qui a plus d'éclat dans son aigu tandis que l'alto est plus terne.
Sur une note finale (cadence), l'unisson est toujours possible. Il faut en fait éviter d'arriver par mouvement direct sur un unisson si la voix la plus haute n'a pas un mouvement mélodique conjoint.
Répondre à ce message