accompagner un chant

Auteur  
# lundi, 31 Octobre 2016 à 20:43 ribaud
je me pose depuis longtemps la question suivante,
supposons que j'improvise une chanson, j'écris donc un chant qui sera exécuté par un chanteur et je souhaite arranger ce chant par un accompagnement piano. Je suis alors conduit à travailler à cinq voix, quelles sont alors les règles supplémentaires par rapport à l'harmonisation à 4 voix.
Merci encore pour votre site et pour vos bonnes réponses.
YR
# jeudi, 03 Novembre 2016 à 12:38 O.M.
Chant + piano... beaucoup de possibilités d'écriture, en particulier à cause de la différence de timbre.
On peut dire premièrement que le chant est le soprano et que le piano réunit les voix inférieures (donc 3). Mais c'est maigre. D'où une recherche de différenciation d'écriture afin d'étoffer. Revoir la page du niveau 2 :
http://e-harmonie.e-monsite.com/pages/niveau-2/arranger.html
Et surtout, lire beaucoup de partitions afin de s'imprégner des diverses possibilités...
# lundi, 19 Juin 2017 à 11:45 Adrien T
Bonjour,

Que se passe-til donc pour un groupe composé de: guitare, piano, basse, chant ? Est-ce que le piano et la guitare ne doivent jouer qu'une seule note ? Ou alors il faut considérer le piano et la guitare comme des nappes plutôt que des voix ?
# mercredi, 21 Juin 2017 à 12:03 ribaud
très bonne question :comment arranger la musique d'un groupe?
nous attendons la réponse du maître, en général on s'écarte des 4 voix basse, ténor alto soprano, alors comment procéder?
# jeudi, 22 Juin 2017 à 11:44 O.M.
L'écriture à quatre voix est un moyen assez polyvalent pour apprendre à maîtriser l'écriture polyphonique : l'horizontal (des mélodies) combiné au vertical (des accords).
Ensuite, il faut extrapoler. Dans le cas cité, le mieux est de se mettre à la place de chaque musicien : qu'est-ce qu'il aurait envie de jouer ? On arrive vite à conclure que le pianiste souhaite une notation suffisamment pleine et significative, la basse ... joue la basse, et le guitariste (selon le cas) veut être un soliste qui dialogue avec le chant ou seulement un accompagnateur (dans ce cas, on lui écrit les accords similaires à ceux du piano).
Un test : quand on joue une partie seule, on doit avoir l'impression qu'elle se suffit quasiment à elle-même.
De ce fait, si on part d'une notation "scolaire" à quatre voix, il faut amplifier le contenu pour le distribuer aux instruments - les doublures sont donc fréquentes. Voir la page "arranger"...
Répondre à ce message