enfin! merci!

Auteur  
# mercredi, 17 Septembre 2014 à 15:21 Cyril 29
Enfin un site gratuit et bien conçu qui propose des cours de solfège de qualité, accompagnés d'exercices judicieux.
Pour les adultes à qui les circonstances n'ont pas permis d'aller très loin dans leur formation musicale, ou pour tous ceux qui ont oublié ce qu'ils avaient appris et qui désirent rafraîchir leurs connaissances, ce site est parfait!
Merci pour ce travail et cette généreuse initiative!
# vendredi, 15 Juillet 2016 à 12:21 Chris60
Merci pour cet excellent travail pédagogique ! Très bonne initiation pour les débutants et remise en mémoire pour les pratiquants amateurs!....
Juste une question après avoir revu le niveau 1 et si ma mémoire est bonne :
La règle sur les quintes et octaves directes par mouvements parallèles n'est-elle pas aussi rigoureuse que celle des quintes et octaves successives?
Encore merci et bravo pour le travail accompli
# vendredi, 15 Juillet 2016 à 21:56 ribaud yves
je crois que la règle sur les quintes et octaves directes par mouvement parallèle est moins sévère en ce sens que si une des voix est conjointe, c'est admis mais en principe il faut que le mouvement soit conjoint au soprano si celui ci est concerné par la quinte ou l'octave . A valider par le Maître.
# lundi, 18 Juillet 2016 à 15:33 O.M.
Quintes (et octaves) "par mouvements parallèles" ... ?
La formulation n'est pas très claire. S'il y a un mouvement rigoureusement parallèle, cela signifie que l'on a des quintes consécutives (une première, puis un autre). La règle dit : ne pas employer.
Par contre, on parlera d'une quinte amenée par un mouvement direct. Il n'y a pas de parallélisme dans le mouvement : l'intervalle harmonique qui précède n'est pas une quinte.
La règle sépare deux cas :
Cas 1) Soprano + Basse
Cas 2) toutes les autres combinaisons de voix

Cas 1)
Cette 5te ou 8ve directe est employable si le mouvement du soprano est conjoint (un ton ou un demi-ton). Il n’y a pas d’autre possibilité ni de dérogation.

Cas 2)
La 5te ou 8ve directe est bonne
- si l’un des deux mouvements mélodiques (voix du bas ou voix du haut) est conjoint, ou
- même si les deux mouvements sont disjoints, une note commune existe entre l’accord qui a la 5te ou l’8ve directe et l’accord qui précède.
En général, sauf malchance, on tombe sur l’un des deux cas – et il n’y a pas de souci.
# mardi, 19 Juillet 2016 à 10:43 Chris60
Merci pour ces précisions.
C'est bien du mouvement direct dont je voulais parler.
Vous n'en parlez pas dans le cours car les cas se présentent rarement?
Répondre à ce message